Ski de randonnée dans le Queyras – 26 février au 5 mars 2022

La sortie dans le Queyras en février avec Roc 14 :

• C’est 1 encadrant patient et aux répliques détonantes, 1 habituée prudente, 1 fonceur, 1 initiatrice, le meilleur adepte des terrasses du Queyras, 1 roi de la déchausse, 1 piou piou aux ampoules folles, 1 piou piou qui crache ses poumons…
• C’est aussi le super gîte « Les Astragales » chaleureux, accueillant et ses hôtes concoctant de merveilleux mets.
• des pipettes de Camel bag gelées, des kilos de fromage mangés, des ampoules, des chutes …
• Des brossages de dents collectifs.
• Des paysages « époustouflants » comme dirait Xavier.
• Des muscles endoloris, du baume du tigre, de la gaulthérie…
• De la bonne humeur!
En tant que débutantes pious-pious en ski de randonnée, nous avons choisi de rédiger ce compte-rendu au jour le jour sous forme de roman photos, accompagné des répliques de PYC, ceci illustrant parfaitement le séjour 😆. Lecteurs/ lectrices, régalez-vous et n’oubliez pas que le second degré est bon pour la santé !

 

Jour 1 – Pic Traversier – dénivelé : 900m

Amélie a peur du vide à la descente : « Si tu vois le vide, bah t’y vas pas. »

Cette réplique a été élue phrase de la semaine!

Au lieu de dire « énergivores », PYC nous dit : « Les conversions sont énergétiques »… en tant que pious-pious galérant à faire des conversions, on se demande bien comment les conversions peuvent nous donner de l’énergie telles des barres énergétiques … mais PYC c’est l’encadrant, on ne le contredit pas!

 

Jour 2 – Pic de Maloqueste – dénivelé : 1125m

(Seuls PYC et Amélie sont arrivés au sommet – preuve en image 👇)

 

 

PYC a agrémenté notre journée de petites remarques sympathiques 😆 :

« Toutes les femmes sont perverses.»

« Faut qu’on m’aide à trouver mes affaires, qu’est-ce que tu crois, c’est pour ça que je me suis marié! »

« Faut quand même un bon golfeur pour envoyer 3 balles sur mars. »

 

Jour 3 : Col de Malaure – dénivelé : 900m

« Tiens-toi debout sur tes deux jambes. »

Lors de cette journée, nous avons perfectionné notre chasse-neige… et oui!

 

 

 

Jour 4 : Pic de l’Eychassier – col vieux dénivelé : 1250m

Dénivelé : 1500 (Xavier et PYC)

 

Jour 5 : Col de Saint Véran – dénivelé : 950m – 21km

Le groupe en admiration :

 

 

Lors d’une discussion sur les difficultés à trouver des recettes végétariennes, PYC nous dit : « Ça va, avec la pâtisserie végétarienne, tu t’en sors assez bien! »

 

Jour 6 : Pic Gazon – dénivelé : 1200m – 15km

 

Le ski de randonnée, c’est quand même fatiguant 👇.

 

La fin du séjour implique la fin des vacances, le retour au travail et aux tâches quotidiennes… :
« A partir de la semaine prochaine, tu vas devoir te remettre aux fourneaux ma chérie! »

« – Tu veux pas te foutre 2 panettones dans le t-shirt et on les chourre? »
• Euh… tu peux les mettre dans ton slip aussi! (Cécile, blasée 😆)»

 

 

Cette semaine a été riche en bonne humeur, en émotions, en beaux paysages, en efforts sportifs…
Nous avons comptabilisé quelques exploits :

Chutes: on a arrêté de compter…
Membres cassés : 0
Nombre d’ampoules : des dizaines et des dizaines…
Nombre de sauna : 2
Kilos de fromages mangés: 🤔🤔🤔
Dénivelé total : 6672 m
Kilomètres parcourus : 92, 599 km

 

==> Merci à PYC pour cette organisation au top, sa patience et son enthousiasme à transmettre. Merci aussi et surtout pour ses petites phrases percutantes, cyniques et drôles qu’ il ne faudra bien sûr pas prendre au premier degré à la lecture de ce compte-rendu!

PS : on ne dit pas « un carre » de ski mais « UNE carre »

 

Signé Amélie et Lucie, les pious-pious de la semaine, à la rédaction!

Ecrit par : Hélène Ducornet