Avril 2019, Séjour Familles dans les Alpilles

Le séjour a eu lieu du 27 avril au 4 mai. Pour un total de 16 participants, on compte 11 adultes : Xavier, Laurent, Patrick, Clarisse, Delphine, Sophie, Azar, Fred, Hervé, Sandrine et Philippe, ainsi que 3 jeunes : Tom, Ilhan et Ulysse, et deux enfants : Vigo et Elina.

Le premier jour, le groupe se retrouve dans l’après-midi au gite à Orgon, après une journée de route sous la pluie. Chacun s’installe dans les belles chambres et on se retrouve ensuite pour le repas, où tout le monde fait connaissance.

 

 

Le deuxième jour, on se lève vers 9h pour partir grimper vers 10h30 malheureusement, les clés ont disparu et le groupe prend du temps pour les retrouver. Finalement, on arrive à Mouries Sud, sur la paroi à 12h environ. C’est un site intéressant, à l’abri du vent et qui est censé avoir une paroi d’initiation pour les deux petits qui ne savent pas bien grimper. Après une longue marche d’approche, on se rend compte que le site est sur une dangereuse vire et nous sommes obligés de rebrousser chemin pour trouver des voies intéressantes. S’ensuit une journée des plus agréables sur les secteurs Arlésien et Blériotte où tous s’amusent et se dépensent. Seulement, au retour, Vigo, le plus petit du groupe, se fait piquer par une guêpe ! Le soir, Clarisse et Delphine  sont parties à Marseille pour encourager l’OM  tandis que d’autres testaient l’eau pas très chaude de la piscine!

 

       

 

Le troisième jour se passe normalement, bien que le site d’Orgon soit très exposé au vent et au soleil.  Après une très jolie marche d’approche à gauche depuis le camping de la vallée heureuse, nous parvenons au secteur Pointe Sikamolle gauche avec des voies dans tous les niveaux. Un excellent grimpeur, ami de Delphine, nous rejoint. Certains arrivent même à enchainer des 6A ou 6B. Le soir, les enfants font des cache-cache dans le noir.

 

Le quatrième jour, on grimpe à Aureille, une falaise impressionnante et plutôt haute.  Un groupe est resté avec les allemands sur le secteur Latran, tandis que les autres plus confirmés sont allés au secteur Rue des écoles.  Coté Latran, Elina fait sa première voie en tête. Sandrine, presque au haut de sa forme, réussit un 6B+ ! La voie mémorable du jour était une très belle 5C+, qui se terminait à 38 m de haut sur un énorme pilier !

 

 

Le cinquième jour, les trois jeunes prennent une pause au gite, tandis que Clarisse décide de faire une randonnée. Tous les autres retournent à Orgon pour la journée, toujours à gauche du camping mais sur le secteur Acteur’s Studio ; Un très bel endroit avec là encore des voies dans tous les niveaux. Philippe qui nous a rejoint perfe dans une 6B+.

 

 

Le sixième jour, certains devant la menace de pluie, décident d’aller visiter les Baux de Provence, tandis qu’une partie du groupe se rend au site d’Eyguières. Là, outre la rencontre avec des chèvres sauvages, des belles perfs sont à mentionner : une 6C réussie par Sandrine en tête ainsi qu’une 6A+ enchainée par Philippe et Ulysse. Du coté des Baux de Provence, visite du magnifique village et shopping  touristique (nougat, produit aux truffes etc..) et une incroyable séance de dégustation d’huiles d’olives chez le producteur Castelines moult fois médaillé.

 

 

Le septième jour, départ de Sandrine, Azar et Fred, le groupe retourne grimper à Aureille, secteur Latran. Au repas du soir, nous avons eu droit à une  surprise, Clarisse et les enfants ont préparé une chanson super chouette pour Tom  pirouette cacahuète qui ne grimpait jamais en moulinette !

 

Huitième jour, il faut bien repartir, départ à 10H30 mais avec  une frayeur car la voiture de Sophie ne voulait plus démarrer. Panne de batterie  heureusement vite réparée.

On était bien tristes de se quitter après cette semaine de grimpe ensoleillée, de bons petits plats, de bons vins apportés par Laurent et de jeux dans une  ambiance multigénérationnelle hyper sympa ! Les séjours famille sont décidément un must !!

 

 

Pour partager :Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Ecrit par : samuel