Randonnée à Bleau du 9 novembre 2014 (CR)

Pour la première randonnée organisée par le pôle Rando, un impératif : ne pas égarer trop de participants dans une nouvelle odyssée que les « Rocquartoziens » se transmettront de génération en génération.

 

Le parcours a donc été respecté sans erreur d’itinéraire : 30 km le long de la Seine de Bois le Roi jusqu’à Samois, suivis d’un parcours en forêt jusqu’à la tour Denecourt et le rocher Cassepot. Démarrée à 10h00 et terminée à 16h30, la rando s’est déroulée sous un doux soleil automnal sans pluie. La température était plutôt agréable pour la marche.

 

Comme en témoigne la photo nous avons découvert un passage vers un autre monde … si vous souhaitez approfondir cette découverte rejoignez-nous, les premiers contacts avec cette nouvelle civilisation sont très positifs.

 

Merci à Murielle et Ismaël qui ont participé à la reconnaissance préalable de l’itinéraire. Merci à Florence, ma douce qui n’a pas été tirée au sort pour rejoindre Roc14 et son pôle rando, mais qui nous a malgré tout accompagnés.

Un grand merci aux autres participants dont voici des témoignages :

 

« Une randonnée au même rythme chaque mois et je remets mon 36 de jeune femme ! N’hésitez pas à refaire d’autres propositions de randonnées et je me ferais une joie de me joindre à vous très sincèrement…
Bien à vous. »
Florence

 

« Bon démarrage du pôle rando avec un parcours varié qui donne à voir la forêt de Fontainebleau sous un angle inhabituel : bords de Seine, villages, forêt, blocs, sans oublier le beau panorama de la tour Denecourt. Bonne ambiance avec des marcheurs motivés. Temps de marche et difficulté bien calibrés pour une sortie du dimanche, de quoi bien dormir le soir et attaquer la semaine du bon pied !
J’attends la prochaine sortie ! J’en profite au passage pour suggérer le Morvan comme autre terrain de jeu, c’est pas trop loin de Paris (peut-être un peu trop pour une sortie d’une journée quand-même…), bien dépaysant et on peut commencer à avoir un peu de dénivelé. »
Pierre-Yves

Ecrit par : Petr Kuznetsov