Questions fréquentes

  • Je viens d’arriver à Paris, est-ce que je peux m’inscrire à Roc 14 en milieu d’année ?
    • Malheureusement non, il est seulement possible de s’inscrire en septembre par la procédure décrite ici. Nous refusons les inscriptions de 600 à 800 personnes chaque année, ce qui explique que le club soit vraiment complet dès septembre et ce pour toute la saison.

 

  • Je n’ai pas été tiré au sort pour rejoindre Roc 14. Connaissez-vous d’autres clubs pour grimper ?
    • Oui, notre fédération compte d’autres clubs qui ne sont pas tous complets. La liste est ici. Par ailleurs, de nombreux bénévoles de la fédération s’impliquent pour créer de nouveaux clubs et ouvrir de nouveaux lieux à la grimpe en Ile-de-France ; ils n’attendent que vous pour les aider.

 

  •  Organisez-vous des cours d’escalade ?
    • Non, chaque grimpeur vient grimper en autonome. Mais rien de nous empêche de profiter des conseils des autres grimpeurs de la salle pour progresser.

 

  • Accueillez-vous des jeunes ?
    • Nous accueillons des jeunes sur trois créneaux spécifiques entre 18h et 20h : le lundi pour les enfants de 8 à 12 ans avec leur parent, le mercredi pour les enfants de plus de 9 ans seuls et le vendredi pour les ados de 13 à 17 ans.
    • Ces créneaux sont animés par des bénévoles. L’inscription se fait en septembre pour l’année entière.

 

  • Organisez-vous des stages pour les enfants pendant les vacances scolaires ?
    • Non. L’encadrement des enfants se fait par nos bénévoles, qui ne sont pas en congés pendant les vacances scolaires.

 

  • À partir de quel âge peut-on rejoindre le club ?
    • Le créneau adulte (midi ou soir) est ouvert à toute personne de plus de 18 ans.
    • Des créneaux spéciaux encadrés par des bénévoles du club existent
      • le lundi pour les familles, c’est-à-dire des enfants (8-12 ans) avec leur parent,
      • le mercredi pour les enfants seuls (9-12 ans)
      • le vendredi pour les ados (13-17 ans).

 

  • Puis-je m’inscrire à Roc 14 si je n’habite pas le XIVème arrondissement ?
    • Oui, le club est ouvert à tous.

 

  • Je souhaite venir pour une seule séance d’essai ?
    • Nous ne sommes pas une salle de sport. Notre mode de fonctionnement implique que vous vous inscriviez en septembre (voir ici) et vous vous impliquiez dans notre association à l’année.

 

  • Quand faut-il se réinscrire au club pour l’année suivante ?
    • Vous devez venir à l’AG du club de juin pour vous réinscrire (sans tirage au sort) au club pour l’année suivante.
      L’organisation des réinscriptions représente plus d’une centaine d’heure de travail bénévole. Aussi n’y a-t-il pas de séance de rattrapage pour ceux qui rateraient la date ou oublieraient des pièces. Vous pouvez vous faire représenter par une tierce personne en cas d’absence.

 

  • Comment puis-je changer de créneau (midi vers soir ou inversement) ?
    • Vous pouvez vous réinscrire au tirage au sort de l’année suivante pour essayer de changer de créneau, tout en vous étant réinscrit à l’AG de juin pour rester sur votre créneau actuel si vous n’êtes pas pris au tirage au sort.

 

  • Je suis membre du club, comment puis-je emprunter du matériel d’escalade pour une sortie ?
    • Il faut envoyer un mail à materiel@roc14.org, en précisant ce que vous voulez emprunter et quand. Les emprunts pour une sortie club sont prioritaire devant ceux pour une sortie personnelle.

 

  • Je suis membre du club, comment puis-je emprunter du matériel de montagne pour une sortie ?
    • Il faut envoyer un mail à coopalpi@roc14.org, en précisant ce que vous voulez emprunter pour fixer un rendez-vous.
  • Je cherche un stage, quelques heures de travail ou quelques heures de cours à donner. Recrutez-vous  ?
    • Non, le club fonctionne grâce à ses bénévoles. Nous n’avons aucun emploi salarié, ni de personnel pour le secrétariat, ni de diplômés en escalade (B.E., etc.) pour l’encadrement des créneaux. Par contre, si vous êtes déjà membre du club, les créneaux jeunes cherchent toujours un animateur en plus.

 

 

 

Pour partager :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Ecrit par : guillain potron