Initiation Grandes Voies dans les Calanques, Novembre 2019

Petit compte rendu de notre séjour dans les calanques pour initier et rendre autonomes sept grimpeurs en grande voie.

Départ pour Cassis le vendredi soir.

Jour 1

Grand soleil et de la terrasse une vue magnifique sur les falaises et la mer, avec en prime un grenadier dans le jardin pour les gourmands.

 

 

Première chose à faire: s’occuper des courses et grâce à une organisation au top avec un listing précis, tout a été plié en une heure environ.

Après la confection des sandwichs, c’est parti pour le secteur de Morgiou, Crêt St Michel. Après trente minutes de marche d’approche, nous voici arrivés en bas des voies. Le vent est présent mais le soleil ne nous a pas quittés, c’est top !!!

Soyons bien attentifs, c’est le début de l’apprentissage de la pose des relais, assurage et évolution en grande voie.

 

 

 

 

 

 

On grimpera en flèche aujourd’hui. Pas si facile d’assurer deux grimpeurs qui montent en même temps à vitesse différente !!! On sera bien en cordée de deux après, non ??

Pas de folie en grimpe, l’objectif c’est de bien faire les manips alors, ce sera des voies en 4 voir 5b max (arête du brouillard pour certains, la paroi noire pour d’autre…).

Ce n’est pas tout mais il va falloir redescendre pour finir la dernière partie des courses non sans importance: les boissons !! Pendant que l’apéritif est préparé, la voiture préposée aux courses se charge du consommable liquide 😊.

Premier repas du soir à préparer, ce sera chili sin carne avec en dessert des pommes à la cannelle. Ça épluche, ça émince (et merci à Aubry pour la technique de découpe de l’ail!)…

 

 

 

Jour 2 

Petit déjeuner à huit heures, on checke le matériel nécessaire, on fait les sandwichs et c’est parti pour le secteur des Goudes, Callelongue. Il a eu un peu de pluie le matin mais sur place la roche est bien sèche et le soleil n’est pas si loin de montrer le bout de son nez.

Ce jour ce sera au programme une mise en pratique et apprentissage du rappel.

Deux débutants sont partants pour se lancer en complète autonomie (Cyril, Dorothée, l’aventure est à vous !!!)

 

 

 

Très beau chemin d’approche, un petit col et des falaises fines !!!

Pour quatre des grimpeurs, ce sera la grande vire. Une grande traversée en 3b-4c max. Pas si facile de trouver son chemin quand une voie traverse une multitude de voies en 6a et plus. Voici une longueur en 4b, mais il y a des points partout. Est-ce le passage dans la cheminée ou sur la gauche ? Après essai sur la gauche ce sera la cheminée (bizarre de coter ça seulement en 4b…). Autre longueur, autre hésitation, ce doit être une longueur en 3c mais les deux possibilités paraissent plus dans le 4c que dans le 3, est-ce vraiment le bon chemin ?? Après un essai, on tombe sur une voie qui continue plus dans le 6a que le 3b, il va falloir un peu désescalader pour essayer un autre passage. Il faut donc passer par la droite pour aller sur une vire où un arbuste prend toute la place… il faudra un peu batailler avec les branches. 😊

La leçon du jour, toujours regarder plusieurs topos sur la même voie, car un des topos marquait bien le passage de la cheminé et l’arbuste sur la vire.

 

Fin de journée, c’est le moment de redescendre. Ce sera un rappel en fil d’araignée pour Cyril, Dorothée, Anh Khoa et Fabrice (ça fait un peu baptême du feu non ?). Magnifique expérience.

 

 

 

 

Deuxième repas du soir du séjour, ce sera couscous végétarien et crêpes en dessert, nouvelle équipe pour la coupe des légumes et faire les crêpes. Miam !!! (On doit manger léger lors d’une sortie grimpe ??!! 😊)

Pour finir la soirée, un petit animal est venu dire bonne nuit à Aubry et Florian. Certes de la taille d’un pouce mais quand même !!

 

 

Jour 3

Le temps n’est pas au beau fixe, il pleut et il y a du vent… On y va quand même, on attendra l’accalmie sur place. Le secteur choisi est Sormiou.

Ce sera la belle voie l’Hallu-Nulle pour Maria et Chiyo et une « petite » voie en 6b pour Aubry et Clément.

Florian et Laure se sont dirigés vers l’arête de l’extrême bec, mais la traversée au ras de la mer est submergée par les vagues et le vent ne rend la zone pas du tout agréable et enviable. Ce sera alors la voie the big Lebowski tout comme Stéphane et Anh Khoa. C’est un secteur majoritairement en dalle, mais quelle dalle ! Ça accroche du tonnerre et même en voie 5b il y a des prises mains et pieds en grand nombre et de très bonne qualité.

Attention à être attentif à la voie à emprunter et à ne pas louper le relais (dédicace à Anh Khoa, le roi du relais sur arbre 😊) et qui a dit que les cordes neuves mal « rangées » pouvaient donner des nœuds…

 

 

 

Petite question, les repas copieux du soir n’auraient-ils pas un peu gênés chacun pour passer la chatière ?? Bonne question…

 

 

 

 

 

 

 

Le soir, dernier repas préparé (avec nouvelles courses pour compléter les manques, pour le préposé aux courses 😊 pas de bol). Ce sera salade, risotto aux champignons, salade de fruits et crème aux œufs (bien pour des affamés).

 

Jour 4

Dernière matinée de grimpe avant le retour sur Paris. On retourne à Sormiou.

Cette fois-ci le soleil est de retour et les T-shirts sont de mise !

 

 

 

 

 

 

Une petite photo de groupe pour se dire au revoir 😊

 

 

Un grand merci aux encadrants d’avoir préparé cette sortie de main de maître et de nous avoir rendus autonomes en grande voie. Nous en referons pour sûr !!!

 

Laure

Pour partager :Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Ecrit par : samuel