2018-Avril – Sortie Ados au Viaduc des Fauvettes

7 avril 2018 – Sortie Ados au Viaduc des Fauvettes

 

Il y avait des sceptiques. Mais comme on n’écoute rien de ce qu’on nous dit, on l’a fait.

Et c’était génial.

Après plusieurs séances en salle pour apprendre la manip de haut de voie, aidés par des encadrants du lundi, des initiateurs falaise, et des tas de bonnes âmes qu’on remercie au passage, on avait programmé notre expédition ados au Viaduc des Fauvettes le samedi 7 avril.

 

Oui, oui, la plus belle journée en terme de météo depuis six mois, puisqu’on vous dit qu’on est les meilleurs.

 

À 10 heures pétantes tout le monde était devant le gymnase sauf le chef des ados, Laurent M. (ou pour préserver son anonymat appelons-le L. Menase). On se répartit tous dans les voitures, il y a le choix : la « voiture classe » de Reinhard, la « voiture ousqu’il y a des bouts de poireaux dedans et peut-être même que quelqu’un a vomi dans le vide-poche » de Laurent, et mon propre char. Qui a sûrement fait la guerre.

 

On squatte (clin d’œil à Gaspard) les piliers 1 et 2, je me mets en haut des voies comme un jambon qui sèche et j’attends les cordées. Les ados grimpent successivement Nana purna (4c+), Mac Alu (5a), Bambino (4c+), Eve reste (4c), Au niveau (4c+), Du vécu (4c+) et Interpellation (4c+). Tout ça en tête. Bon, Monia nous finit Interpellation pour récupérer les dégaines parce que cette fin déversante, c’était quelque chose.

 

On pique-nique dans le sable, au soleil, et là je ne peux pas dire ce qu’on a mangé sinon Christophe, notre gourou et Président, me planterait sa clé de 10, celle pour visser les prises, dans la jugulaire. Alors juste pour cette partie on va mentir et dire qu’on a mangé des fruits et légumes frais, du quinoa ramassé à la main et qu’on a brûlé nos pulls en laine qui font du mal aux moutons. Ce pique-nique crée des débats bien utiles puisqu’il nous permet de connaître la date de la création de la frite, ou le remix de la pub Nespresso en chti.

 

Nous (les encadrants), on était bien parti pour prolonger un peu la pause, mais les ados eux sont déjà debout à éplucher les topos pour dénicher de nouveaux projets. Avec un beau choix : Nuit transfigurée, 19 mètres, en 5c. Finalement c’est Reinhard qui l’enchainera à vue, sans sec, pour poser la moulinette, sous nos yeux admiratifs. On pose aussi une moulinette dans L’ego en 5b+. Et puis pour le reste de l’après-midi Yvasi (5b), le passage au roi (5b), un magnifique travail d’équipe entre Raphaël et Antoine pour passer Parcours de Santé (5b+) en tête. Et Antoine s’offre même le luxe de finir la journée sur Schimmentouk, en tête, en 6a.

 

On sait déjà qu’on veut revenir et après un rapide sondage le programme serait de partir tard (10 heures c’était un crime paraît-il), mais de rester tard, de dîner sur le pont, de faire des grands rappels effrayants, de grimper à la frontale. Moi ça me donne envie… pas vous ? 😉

Pour partager :Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter

Ecrit par : Bernard